Entre têtes d’affiches, revenants, jeunes talents prometteurs, frenchies s’exportant à l’international, et surprise sortie tout droit des abysses du net, la semaine future beats était plutôt chargée. Zoom sur les 10 titres qui ont retenu notre attention durant les derniers jours.

  • Naji – Might Just (Ft. Krs. & Kingbnjmn)

Histoire de commencer à clôturer l’année musicalement parlant, voilà du groove sexy à faire fondre une boule de glace sous le soleil. Le décor est posé sans problème pour la première grosse collaboration de all star, avec comme trio magique Krs et Naji à la production plutôt lo-funk, habillés d’un retour de gimmicks irrésistibles du maître en la matière Kingbnjmn, l’un des seconds couteaux de Toronto. C’est assurément la claque la plus douce de la semaine.

  • The Code – Above Water

The Code nous avait sacrément fait bonne impression, il y a un an de cela, avec leur album Blue Electornica porté par un Rnb alternatif très immersif. Toujours porté par le même élan, le duo canadien Guyane, lâche un nouveau morceau tout en flottaison, sombre et spectaculaire où s’entremêlent électro et voix distordue, qui nous engloutit avec une sensation visqueuse qui vous colle la peau et à l’oreille.

  • Rivr – Voices (ft. Neguim)

Il faut se rendre à l’évidence “Voices” est un track qui sent bon le délire entre potes du même univers. Neguim et Rivr, combinent du revival bom-bap avec de la baile funk, qui refait votre sale journée en un bon moment. Extrêmement bien fignolé, le duo tire son épingle du jeu avec un bon compromis fait de légèreté et d’un sympathique hip hop qui laisse présager de bien belles choses pour la suite.

  • Gravez – Drip

“Drip” est une sinusoïdale fait de matière liquide, qui monte et qui descend en dent de scie avec tout ce qu’on aime entendre : du goût, de la flamboyance et de la minutie. Gravez arrive toujours à nous tenir en haleine avec des expérimentations de premier choix et une dose d’originalité, lui permettant de s’imposer de plus en plus comme une figure montante sur la scène d’Atlanta.

  • Zodivk – With me

En bon vaudou des temps modernes, Zodivk frappe la terre et le ciel pour faire passer la voix de Tory Lanez sur une mélodie aussi simple qu’efficace, collant parfaitement au flow traînant du rappeur et même si le mélange des genres peut prêter à sourire, l’acrobatie est homogène du début à la fin, donnant un tableau presque parfait, bien qu’un peu bancal par moments.

  • Vesce – Dscvry

Représentatif de l’ambiance générale laissée par le groupe Dvsn, le morceau “Dscvry” est un joyau scintillant, une courbe Rnb tout en tact et en lenteur dont les mouvements électro donnent de la grandiloquence à soul de Raf & Dan, le duo de producteurs qui vient juste de voir le jour avec leur Ep “Self Edit EP”. Un premier projet qui offre un beau vol plané au-dessus des nuages.

  • Senpu – Scream So Good 

Toujours très surprenant, le Français Senpu ne manque clairement pas d’inspiration et n’hésite pas à convoquer l’esprit de Mickael et Janet Jackson dans un morceau totalement hors de contrôle, un peu fou-fou, donnant un joli coup dans la fourmilière, avec lequel le producteur de la capitale ne manque pas de prouver sa polyvalence tout terrain. Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout ce joyeux bordel est formidablement jouissif, on attend maintenant avec impatience son long format.

  • Occupé – Sweeter than a number 9

Lorsque le producteur Occupé (oui c’est son vrai blaze de scène) reprend acapella Eric Bellinger avec son morceau Drive By, il y a forcément à boire et à manger et même plus ; notamment des variations étranges qui donnent ce cachet si particulier et un peu malingre à la prod’, avec une ambiance crépusculaire où le temps semble s’être arrêté. Contre toute attente, le virtuose de Berlin délivre une montée en puissance, certes désarçonnant à la première écoute mais de plus en plus virale au fil du temps.

  • Bvllvh – Feelsoalone

“Feelsoalone” s’écoute comme une ancienne pellicule qui défile encore et encore, porté par une sorte de beat vocalisée Rnb, ambiancé à la sauce chill electro qui regroupe en long et en large toutes les dernières influences du moment. Bvllvh place un morceau qui rend accro n’importe quel auditeur pour au moins mille et une bonnes raisons, mais surtout parce qu’il est merveilleusement entêtant.