Voilà de quoi démarrer 2018, pied au plancher avec un puzzle de sonorités et de boucles aussi éclectiques que complémentaires, un savoureux mélange de goûts et de saveurs dans un cocktail de 10 titres à la sauce future beats.  

  • Ekali & ZHU – Blame

Bercé par le vent froid du Canada, Ekali est un laboratoire d’expérimentations à lui tout seul, tant sa richesse musicale vous transperce de toute part avec des productions superposant des sons brutes et furtifs, avec toute la finesse du monde. En bon chef de file, le capitaine du nord montre la direction à suivre, avec un incroyable collage mélangeant musique contemporaine et électro plus pointu.

  • SwuM –Foreign Hoes

Pour ce début d’année, SwuM passe les trois surexcités du groupe Migos à la sauce smooth dans un titre minutieusement produit entre boucles basiques et synthé robotique. “Foreign Hoes” est un feu d’artifice entre rap roulant des mécaniques et une production soyeuse, pour au final, laisser place à une dinguerie de premier choix.

  • Suchy – Exotica

Dès les premières mesures, Suchy nous amène dans un ailleurs. Plongé dans une végétation luxuriante, chaque note reflète toute l’agitation des alentours, telle une forêt aux sonorités exotiques. Petit à petit, cet aventurier de la prod’ n’oublie pas de faire étalage de ses capacités techniques et offre une vraie expérience sensorielle.

  • Europe – Weary (w/Raaash)

“Weary” est un de ces morceaux troublant qui finit par tourner en repeat dans votre tête, sans même vous en rendre compte. Avec ce petit air chantonné, presque amorphe et ce fracas cavernique qui hante la prod’ Europe pose d’emblée le climat : l’arc-en-ciel est gris fluorescent et les morts-vivants reviennent du cimetière pour contaminer les auditeurs en une marée de zombies. L’ambiance est glauque mais étrangement enivrante.

  • Steffen¥oshiki – Undress Your Skin

Portée d’un bout à l’autre par une voix d’ange, c’est tout l’art du dosage qui s’exprime ici, tant tout semble couler de source. Steffen¥oshiki propose un morceau élégant bâti sur gimmick vocal qui va et vient sans jamais être envahissant, bien qu’un poil fantasque.

  • Kronika – Soulection All Day On Beats1 Mix

Histoire de commencer 2018 sur les chapeaux de roue, Kronika prolonge les fêtes de Noël avec un mix tombé du sapin. La touche féminine de l’indétrônable label Soulection pose un nouveau mélange chaud brûlant, rempli de surprises entre remix, version instrumentale et inédit. Un empilement sur mesure de bonnes vibes témoignant d’un héritage passé, présent mais aussi futur.

  • AObeats – Sickalicious w/ Brenton Duvall

Le producteur Ao se paie le luxe de bâtir un morceau bien cool sur un simple murmure de gorge. Pendant un temps, on assiste à une sublime illustration d’un moment intimiste, fondé sur quelques mélodies et des accords de guitare, pour laisser place à un charme envoûtant.

  • H.e.r. – Avenue (Jared Jackson Remix)

Certes, le producteur Jared Jackson ne réinvente pas la roue en remixant le titre “Avenue” du chanteur H.E.R, mais il a au moins le mérite de livrer une nouvelle version honnête sans être vraiment marquante. Entre chants, production teintée d’électro et scratch façon hiphop, cette reprise brise les codes de l’original et condense plusieurs influences toutes aussi bien dosées les unes que les autres.

  • Artesian Posse – Soudiere x Lil Yume x Lord xSesshomaru x Alphamob 

“Artesian-posse” est une tape plutôt colossale mettant en avant les bienfaits de la phonk chatoyante à l’esthétique insaisissable, sampler dans tous les sens sur fond de bruitage de jeux vidéo, synthétisant plusieurs sous-genres à la fois. Signées par quatre gros producteurs made in Europe, voilà 20 bonnes minutes où l’auditeur est propulsé au centre d’un chemin hors cadre.

  • Dilip – Faded w/ west1ne, otxhello, yugi boi

Insaisissable est, sans l’ombre d’un doute, l’adjectif qui correspond le mieux au dernier morceau de Dilip. Avec ses invités de marque West1ne, Otxhello, Yugi Boi, le producteur de Californie ne se contente pas d’une simple formule magique mais de plusieurs tours tirés du chapeau, avec un 360° d’originalité qui s’affine de mesure en mesure pour dessiner les traits d’un tableau.