Au mois de décembre, Jorrdee nous a fait le plus empoisonné des cadeaux : il a radié presque l’intégralité de sa discographie sur Bandcamp et SoundCloud, seuls “Avant” et “Bonjour Salope”, ses albums studio, ont survécu à cet autodafé, probablement grâce aux contrats auxquels ils sont liés. Après avoir opéré sa mue, il est enfin sorti de son silence musical en délivrant sur son SoundCloud un nouveau morceau, Fleur Bleue, annonciateur de son prochain album, Redlove Era.

Sur cet extrait, il semble dévoiler la raison principale de la suppression de sa discographie par un sobre « le succès, c’est de la merde ». Dans notre chronique sur son dernier projet D€€-A-Velli, déjà, était évoqué le rapport si conflictuel que Jorrdee entretient avec le succès, à tel point qu’il n’a de cesse de le fuir à tout prix. Au-delà de s’éloigner des projecteurs, s’être délesté de sa discographie lui ouvre les perspectives d’une destruction créatrice bénéfique autant pour lui que pour un public neuf. Fleur Bleue, toutefois, conserve la même recette qui a fait de Jorrdee ce monstre éthéré, aussi insaisissable que charismatique : sa voix onirique frôle une instrumentale intemporelle, irréelle.

Ce premier extrait langoureux relance l’attente autour du prochain projet du Lyonnais qui, non seulement, ravira des fans déjà en manque de nouvelle musique, mais surtout, installera les fondations du nouveau Jorrdee.