Le 23, 24 et 25 février 2018 aura lieu la quatrième édition du Urban Art Jungle festival. Un événement dédié aux cultures urbaines qui a déjà séduit bon nombre de Lyonnais. Les trois éditions précédentes, dont la dernière remonte seulement au mois de septembre 2017, avaient réussi à imposer ce rendez-vous comme un vecteur majeur de la promotion du Street Art dans la ville.

« Trois jours créatifs à souhait, d’un partage sans nom, d’une jovialité sans limite et d’une cohésion extraordinaire. La culture en a pris plein les yeux. »

L’Urban Art Jungle festival fait partie de ces événements positifs. Positif car le seul et véritable objectif ne réside que dans le partage au plus grand nombre d’une vision nouvelle et optimisme de l’art. Avec cette manifestation nous ne sommes pas dans une logique lucrative où l’on sait que derrière un artifice quelconque se cache un souhait de rentabilité. Chez l’Urban Art Jungle festival il est indéniable que toutes ces problématiques sont écartées et on le ressent. Force majeure du festival, cette volonté dénuée d’intérêt d’offrir à chaque visiteur, spectateur, acteur, des souvenirs mémorables et intenses.

 

 

 

« Démocratiser les arts urbains par tous et pour tous. »

Si l’on est séduit par l’objectif de cette aventure, on l’est tout autant par le lieu. Au sein des bâtiments Le Croiseur situé au 4 rue Croix Barret dans le VIIe arrondissement de Lyon, personne n’aurait pensé qu’un petit bijou et temple de la créativité pourraient voir le jour.

1100 m² sur deux étages, ainsi que 500 m² d’espaces extérieurs, dont un jardin luxuriant et plein de fraîcheur de 300 m². Un lieu parfait où « performances artistiques et végétation s’entrelacent, conciliant art urbain et nature ». Une idée d’emplacement fou qui en fait sa principale réussite. Décrits à juste titre comme un « oasis éphémère », les différents espaces permettent de créer pendant trois jours un cocon artistique et créatif où chaque personne peut profiter au maximum de ce moment.

Tout est réfléchi, en passant par la musique assurée par des DJ talentueux et par la buvette pour les plus gourmands pour permettre à tous de vivre une parenthèse sensationnelle. Une pause dans cette course effrénée. Une bulle de sérénité. Un morceau de jungle dans la ville…

« Une jungle urbaine éphémère qui en vaut le coup d’oeil ! »

Pour ce quatrième round l’équipe de Superposition en charge du festival à décider de mettre au point une nouveauté : Le parcours artistique qui représente un autre « bâtiment de 300 m² sur deux niveaux qui accueilleront fresques murales, exposition collective, ateliers, galerie de Superposition avec son concept store ». Un nouvel élément qui nous réserve donc de belles surprises…

 

Au programme : des live paintings de nombreux artistes dont Bambi, M.Dangelo, Monsieur Zéro ou encore Yandy Graffer. Il y aura également une dizaine d’ateliers gratuits, créatifs et participatifs. Si vous êtes intéressés par la broderie sur cartes, par le pochoir, par la réalisation d’objets en céramique, la création de stickers ou de tawashi*, ou encore par le pliage d’origami… l’événement est indéniablement fait pour vous. L’équipe a également prévu une salle de projection, une salle de jeux, des conférences sur l’art urbain et des shows de danse hip-hop. Mais l’élément improbable est sans nul doute la présence de la voyante Madame Zaza.

* tawashi : petite éponge qui nous vient tout droit du Japon, se voulant plus durable et donc plus écologique que la traditionnelle éponge.

 

Une chasse au trésor grandeur nature est organisée à travers la ville afin de faire gagner des places. Dès le 17 janvier et jusqu’au jour J, une centaine de bombes de peinture numérotées seront réparties dans des endroits stratégiques de Lyon.

Pour participer ? Rien de plus simple ! Suivez les indices dévoilés au compte-gouttes sur la page Facebook de l’Urban Art Jungle Festival, puis aventurez-vous dans les dédales de Lyon à la recherche d’une bomb’art. Une fois la bombe trouvée, rapportez là à la galerie située au 11 rue Longue (69001 Lyon) et repartez avec un pass DAYS pour l’Urban Art Jungle Festival !

Programme complet ici

Crédit photo : © DUPS & © Frank Bacon

Si vous souhaitez participer à cette belle aventure, Superposition est encore à la recherche de bénévoles : contact ici