Cette semaine encore, on a pris la machette pour vous guider dans cette forêt dense et luxuriante qu’est le rap. Par notre savoir quant à sa faune et sa flore, on vous évite toute la nature vénéneuse. En balance entre Chicago, Atlanta, Miami ou encore Memphis, en avant pour un road trip américain du meilleur de la semaine.

My Day One – A Boogie wit a Hoodie

Difficile d’ignorer A Boogie wit a Hoodie ces derniers temps. Après avoir signé un des tubes rap de l’année avec Drowning en featuring avec Kodak Black, il a concrétisé l’essai sur l’excellent A Bigger Artist, album qui l’a aussitôt placé dans les new-yorkais à suivre très assidûment. Toutefois, ce sont des velléités extra musicales qui ont accru sa notoriété en même temps qu’elles l’ont terni. Programmé au festival Rolling Loud dans la Bay Area, il s’en est pris, pour des raisons inconnues, à Lil B, l’icône originaire… de la Bay Area, s’attirant ainsi les foudres du monde du rap. Parce qu’il n’a pas compris que le BasedGod était intouchable, son dernier morceau sorti cette semaine est complètement passé à la trappe. Séance de rattrapage ici avec My Day One.

Do You Love Me Now – Kodie Shane

Derrière Lil Yachty se cache la forêt Sailing Team. Kodie Shane en est sûrement le plus bel arbre. La rappeuse continue son bonhomme de chemin et, par un travail de sape acharné, acquiert doucement mais sûrement le public et les lauriers qu’elle mérite. Au lendemain de son deuxième projet de l’année, Back From The Future, elle ne décélère pas, bien au contraire, et nous livre un morceau empli de son identité : légèreté, candeur et insouciance.

Group Home – Future & Young Thug

La prophétie émise par la rue s’est bel et bien réalisée : les deux plus grosses stars d’Atlanta se sont réunies avec une tape qui a frappé de plein fouet la sphère rap. S’il y a beaucoup à dire concernant ce projet, on ne tarira pas d’éloges sur le morceau de fermeture, Group Home, dans lequel Future adopte un timbre de voix absolument dingue : il semble avoir été descendu de la potence in extremis. Étouffé par les regrets, il rappe de sa voix plus rocailleuse que le Grand Canyon, contrastant avec les flows tranchants et limpides d’un Thugger encore en ébullition.

While U Here – Young Dolph

Il est le roi de Memphis, quoi qu’en pensent Yo Gotti et Blac Youngsta. Pris pour cible lors d’une fusillade pour la deuxième fois cette année, Young Dolph s’en sort, outrageusement indemne. Il s’est permis l’insolence de clipper le premier morceau de son album Thinking Out Loud, paru vendredi, dans sa chambre d’hôpital. Toutefois, son charme se décuple lorsqu’il se décide à tomber le masque afin de s’ouvrir à nous. Sur While U Here, il confie tous ces maux qui le criblent et qui font de lui un homme.

Make It Quick – Smokepurpp

Le tout jeune Floridien ne chôme pas. Quelques semaines après avoir sorti son premier album studio, Deadstar, à la pochette sombre rendant hommage à GG Allin, le voilà déjà de retour sur un loosie produit par 10 Deep. La recette reste la même : le morceau est très court et les basses à foison saturent. Toutefois, la mélodie de flûte de 10 Deep donne un aspect supplémentaire à un morceau à fort potentiel.

Avoid – Lil Peep ft. Wicca Phase & Døves

Le fer de lance de la GothBoiClique réapparaît sur les ondes. Suite à Come Over When You’re Sober, projet sorti après un cafouillage et assez critiqué, il revient à ses fondamentaux, épaulé par son crew. Sur une ballade rock, ils exposent à trois leurs spleens respectifs qu’ils noient dans la drogue.

Feel Good – Lil Durk ft. YFN Lucci

Trois ans plus tard, Lil Durk relance enfin sa série de mixtapes Signed To The Streets. L’épisode 2.5 – qui annonce implicitement un épisode 3 – est aussi court que qualitatif. Le chicagoan a très vite enchaîné suite à son EP commun avec Lil Reese. On le retrouve sur Feel Good avec YFN Lucci sur un morceau suave et extrêmement caliente dans lequel ils louent ensemble les plaisirs de la chair.