Encore aujourd’hui, on s’est trituré les méninges pour vous proposer les meilleurs morceaux sortis la semaine dernière, tout du moins ceux qui nous ont paru indispensables. Aujourd’hui, notre sélection de la semaine se place quelque part entre Stockholm, Toronto, Jakarta et Chicago. Fais tes valises, attrape ton passeport et court vers l’aéroport le plus proche.

G Perico – Amerikkka

Il était important de mentionner ce morceau de G Perico dans la mesure où certains croient que seul Eminem s’élève contre lui dans le monde du rap. Il était important de mentionner ce morceau de G Perico dans la mesure où il est l’expression d’un sentiment d’insécurité, de défiance, voire de haine de tout un pan d’un pays, à savoir les Afro-Américains, face à l’uniforme qui est censé les protéger. Enfin, il était important de mentionner G Perico, véritable renouveau du gangsta rap californien.

Iamsu! – Talk to Em

Il est au charbon cette année : Iamsu! s’apprête à sortir le quatrième volet de sa série de projets Boss Up débutée en février. En attendant la dernière livraison qui devrait avoir lieu cette semaine, il nous offre Talk To Em en avance, morceau court et sans refrain qui lui laisse tout le temps de faire usage de son groove.

Cyhi The Prynce – God Bless Your Heart

Ce prochain et premier album de Cyhi The Prynce, on l’attend depuis presque aussi longtemps que Detox de Dr. Dre. Toutefois, celui qui est un des plus grands hommes de l’ombre de Kanye West s’offre enfin un faisceau de lumière : No Dope On Sundays arrive le 17 novembre. Au-delà de la liste de featurings alléchante (entre autres Kanye West, Travis Scott, Pusha-T, Schoolboy Q…), c’est la perspective de voir enfin Cyhi passer à la vitesse supérieure qui attise l’attrait autour de cette prochaine sortie. Ce dernier nous fait patienter avec son dernier single, un morceau de rap criant de maturité sur une instrumentale jazzy.

Yung Lean – Agony

Ce vendredi a été marqué par le retour dans les bacs de Yung Lean avec Stranger, son troisième album. Avec Agony, avant-dernier morceau de l’album, il abandonne le rap au profit du chant et signe une magnifique et à la fois déchirante expression de son mal-être. La Suède entière souffre avec son génie.

Nav – Wanted You ft. Lil Uzi Vert

On ne ratera jamais une occasion de louer les talents infinis de Lil Uzi Vert, aujourd’hui engagé par Nav. Le rappeur et producteur canadien à la croissance exponentielle – inconnu du grand public il y a encore deux ans, il a su capitaliser sur sa collaboration avec Travis Scott très exposée, beibs in the trap – entretient la tradition du label XO en abordant son thème favori : les femmes. Quant à Lil Uzi Vert, il survole le morceau avec une aisance assez folle.

Rich Chigga – Crisis ft. 21 Savage

L’année dernière, 21 Savage, confronté au clip de Dat $tick de Rich Chigga, déclarait sans ambages « I don’t know what the hell he was thinking. He’s got a goddamn fanny pack on right there. Hell nah. » Pourtant, les voilà tous les deux réunis sur un très bon morceau de ce dernier qui, avec le temps, prouve qu’il est un artiste à prendre véritablement au sérieux.

Chief Keef – Come On Now ft. Lil Yachty

Avec Dedication, Chief Keef s’apprête à nous délivrer sa quatrième galette de l’année. Parce qu’on est reconnaissant de tout ce qu’il nous apporte, il était évident d’inclure dans cette sélection le premier single de ce très proche album, en featuring avec Lil Yachty, un de ses disciples. Pour le reste, le voile sera levé le 17 novembre.