christopher-dixit

Il y a des hommes dont la musicalité dépasse certains horizons, comme le syndrome Christopher Dixit. Avec une sortie prévue le 17 Juillet 2015, son nouvel EP L.B.B.M Little Black Beard’s Mood est soigneusement épaulé par le célèbre label français Nowadays Records.Il y a d’ores et déjà une track de ce 5 titres intitulée “Blablabla” qu’il est possible de pré-écouter depuis quelques jours sur Soundcloud avant la sortie de l’album, avec un petit clin d’oeil calculé où il y insère des morceaux des voices de Rihanna présentes dans “Bitch Better Have My Money”, histoire de préparer le terrain.

Véritable voltigeur, Christopher Dixit mêle énergie et habileté, il lâche des sonorités variées à souhait et entraînantes. Son univers est captivant. Sa maîtrise nous laisse sans voix. C’est une production à 360 degrés de rotation qui est placée sous le signe de l’invention, déballant au passage tout son savoir, synthétisant de multiples influences trap et future beats, des musiques asiatiques et allant même jusqu’aux jeux-vidéos. Chaque piste étonne par la justesse des choix, jouant sans cesse sur les dissonances et le découpage des sons pour être ensuite placés sur un rythme assez vitaminé pour faire gravir des montagnes russes auditives à grand coup de reverse à ceux qui appuient sur le bouton play. Après plusieurs écoutes on se demande même comment il est arrivé à créer une homogénéité assez ferme pour imaginer un morceau avec un nombre d’éléments sonores aussi esthétiquement différents et d’une fluidité presque insolente. Chapeau bas l’artiste, la team #NWDS a du flair, c’est le moins que l’on puisse dire. Ni dans un genre, ni dans un style, ni le dans le suivisme, ce musicien des temps modernes invente sa propre tendance régie selon de nouvelles règles. Peut être celles de la nouvelle vague ? Cerise sur le gâteau, le monsieur est producteur mais pas seulement, c’est également un photographe charismatique qui a tendance à se spécifier dans le noir et blanc, traduisant une fois de plus son coté touche à tout.

Finalement, voilà un producteur surprenant dont on ne peut plus se passer. Il prouve que la musique n’est qu’une seconde nature chez certains de nos confrères. Rendez-vous demain pour une confirmation ou sur #Pmk en attendant.

By Play My Kick.