Cleim Harring article

Pour se distraire du vertige de la solitude, le rappeur Cleim Haring se perd dans le troupeau humain déambulant dans sa nouvelle musique “Besoin de toi” comme un électron libre et instable chargé en particules et autres nucléons. Seul dans ce morceau, il semble lancer un appel à autrui. Bercé par cette ode à la complémentarité, notre unique envie après cette écoute est, somme toutes, de le combler, ce besoin.

C’est sur Soundcloud que Cleim Haring a sorti le 25 avril dernier son morceau “Besoin de toi”. Produit par le lyonnais Hugo Douster, ce morceau nous emmène loin. Très loin dans l’univers du rappeur. Toujours aussi planant entre poésie délicate et paroles tranchées, l’artiste vient apporter de la sagesse à ce rap qui en manque cruellement.

Un ours, des abeilles et une ruche. Non ce n’est pas le remake de Winnie l’Ourson mais bel et bien le visuel du morceau. Réalisé par Chady, artiste lyonnais qui nous avait d’ailleurs donné sa définition de l’art dans un précédent article, ce visuel surprend au premier abord, mais devient compréhensible au second. En représentant cette figure animale métaphorique, l’artiste illustre parfaitement le concept de besoin.

 

 

De la douceur.

Au niveau du fond le rappeur dépeint la rupture sentimentale et les regrets qui s’ensuivent avec cette bouleversante douceur. Facilitée sur le plan technique par l’utilisation de l’auto-tune durant le refrain. Un logiciel qui modifie les voix pour les rendre parfaitement raccord avec les notes et qui est utilisé à outrance par les genres musicaux d’aujourd’hui. Dans “Besoin de toi” le rappeur arrive, avec un dosage harmonieux, à rendre cette utilisation efficace.

L’esthétique ambiguë.

Il en est des musiques qui dès le départ suivent un schéma clair : flow fluide, storyelling actuel, thème contemporain, rime et jeux de mots qui font passer ceux qui comprennent pour des privilégiés, le tout sur une prod accessoirisée de basse, de hit et de déviation. Or ici, Cleim Haring nous surprend par l’imprévisibilité de sa musique dont lui seul a le secret. Mélangeant douceur et douleur, amour et amertume, rien ne se succède. Avec cette impression constante de partir à l’écoute de ce morceau comme un aventurier sur une île sauvage. Pour sûr, cette île en cache des trésors et “Besoin de toi” en est le plus beau bijou.

 

Le morceau est disponible sur iTunes.