lalasaidko

Paris. C’est dans la capitale que vit Lala cette jeune demoiselle atteinte d’hyperactivité artistique. Création textile, peinture, illustration, graff … Lala Saidko est un personnage qui suscite admiration et curiosité.
C’est en 2010 qu’elle commence à matérialiser ses créations puis c’est deux ans plus tard que les visuels de son talent commencent à se propager sur la toile ; notamment grâce à son blog ainsi qu’ à sa page facebook.

Déjà quelques années que je suis cette artiste, alors en ce début 2015 il est temps pour vous de faire un tour dans le bureau de Lala.

tumblr_mzx1st06GU1qe4t4do1_1280

Lalasaïdko. Créatrice, illustratrice, graffiti-artist…Tant de cordes à ton arc !!?

Oui ! !
Je dessine depuis que je suis toute petite, c’est ma maman qui est illustratrice qui m’a appris à toujours avoir des crayons et un carnet sur moi ainsi qu’à confectionner pleins de petites choses avec un rien ! Vers 8-10 ans je me faisais déjà mes propres vêtements que je portais à l’école. On se moquait souvent de moi d’ailleurs ahah, je rêvais aussi de pouvoir imprimer mes propres tissus avec mes dessins de petit poney et autres bêtises que dessinais à l’époque.
Je touche à tout. Je fais aussi de la cuisine et du tricot, j’ai tendance à vouloir tout essayer, à commencer pleins de choses, ce qui est une de mes qualités mais aussi un de mes défauts car je ne finis pas toujours ce que j’entreprends !
Mais j’espère continuer à ajouter pleins de cordes à mon arc jusqu’à ce que je sois une super (vieille) mamie et que je ne puisse plus rien faire de mes mains !

tumblr_n11s0b3wqH1qe4t4do1_1280

 

Débutons par la créatrice Lala.
Je me souviens encore en 2010 de tes créations telles que le collier Lala en tissu rembourré, les bracelets cordes/boulons, ou encore les colliers à tête de tigre et lapin. Qu’en est-il aujourd’hui? Les bijoux de Lala auront-ils une suite ?

J’ai toujours été dans un univers d’hyper activité créative. Les habits et bijoux que je faisais à l’époque, c’était principalement pour moi. Ce n’était vraiment pas dans un but lucratif. J’ai vraiment été très bling bling, j’adorais me créer pleins d’accessoires pour sortir, je me faisais des colliers énormes, super flashy avec tout ce que je trouvais! Mais aujourd’hui je ne porte plus que des petits colliers discrets ahaha la vieillesse c’est pas fun !

C’est comme pour le Nail Art, quand j’ai commencé en 2010 ça m’amusait beaucoup, je partageais les photos sur mon Facebook et mes blogs et puis on a commencé à me demander de participer à des événements et tenir des stands Nail Art ! C’était vraiment cool au début et puis finalement le travail à la chaine et dès que ça manque de créativité ça finit pas m’ennuyer alors j’ai arrêté !

579920_275333509246316_409558266_n 284713_275333205913013_1613891923_n

Aujourd’hui j’ai une nouvelle passion, je fais des pompons en laine de toutes les formes, des animaux, des fruits et autres objets. J’ai commencé à faire des boucles d’oreilles avec, mais je ne compte pas me spécialiser dans le bijoux. Je laisse ça à ma grande sœur qui lance bientôt sa marque de bijoux au Brésil « Bonjour Tropique »  coquillage, palmier et gun… au programme !

Mais heureusement qu’il est toujours possible d’admirer ton talent de créatrice via les pochettes de « Lala&Chin », une marque que tu as justement lancée avec ta sœur.  Raconte-nous tout.

Alors l’idée viens de ma grande sœur Chîn qui voulait réaliser des pochettes en tissu. Moi j’étais la petite main au départ et un dimanche après-midi pluvieux, armé de notre ennui on a réalisé notre première pochette (qui à l’époque n’était pas du tout au point, mais qui sera collector dans quelques années aha) et puis on a posté une photo sur Facebook. On a commencé à avoir des commandes des copines et des copines des copines, on a créé une page et c’est comme ça que Lala&chin est née !

1381417_359230620911401_7041168442643298031_n

Pourquoi une pochette quand on sait que le principal accessoire de mode féminin est le sac? Est-ce une sorte de rebellion contre le sac à main ?

Non on ne veut pas de problème avec nos amis les sacs à main ahaha ! D’ailleurs on commence à faire des sacs chez Lala&Chîn en rajoutant des chaines à nos pochettes. Les pochettes c’est simple et super féminin, même s’il y’a aussi des hommes qui nous commandent des pochettes.
On se différencie vraiment de la pochette unie. On associe les tissus, les motifs, les couleurs, on crée des formes, des histoires !

Avant d’aborder la personnalisation, ta sœur et toi proposez déjà quelques modèles. Et on peut dire que vos inspirations n’ont pas de frontière ; « la sous-marine », « la bambina », la wonder woman », « l’alien », « la palm spring », « la Monster&Cie » , « l’amazonienne » et j’en passe.
Est-ce que vous fonctionnez en terme de collection ou est-ce plutôt des créations coup de cœur en édition limitée?

Il n’y a pas vraiment de collection, on donne un petit nom à chacune de nos pochettes après les avoir créés selon ce qu’elles nous inspirent. Elles sont toutes uniques, crées sur commande selon la personnalité et les gouts de nos client(es).
Si on veux vraiment catégoriser nos pochettes je dirais qu’il y’a les pochettes en tissus, les pochettes en fourrures et les pochettes sac ! Mais c’est quand même possible de commander une pochette – sac en tissu et en fourrure !

1422595_224230787744719_707074037_n 1003224_218618388305959_1799290281_n

1470326_229942290506902_324977603_n 999302_226368320864299_679433967_n

Y a-t-il des couleurs, imprimés qui reviennent le plus dans les commandes ? Est-il déjà arrivé de ne pas faire suite à une commande du fait du choix d’un tissu rare ou un imprimé irréalisable?

Les tissus les plus demandés sont l’imprimé tropical avec palmiers et perroquets, l’imprimé mappemonde et la fourrure toute douce fluffy rose pastel aussi !
Il arrive que des clientes nous demandent des imprimés particuliers que nous n’avons pas en stock. Dans ce cas-là, on essaye toujours de trouver le tissu ou alors de proposer une autre alternative qui correspond à la personne !

Lala&Chin ; des pièces faites à la main qui nécessitent environ combien de temps?

Ça dépend surtout du temps que l’on prend à choisir les tissus et à les assembler. Une pochette peut prendre entre 1h et 3h à confectionner sans compter la touche finale ; la petite broderie de notre marque à l’intérieur de chaque pochette.

10314676_359252794242517_892862343169043618_n

Comment et où peut on se procurer une pochette « Lala&Chin » ? J’ai vu que l’eshop arrive bientôt.

Pour l’instant, on marche via Facebook, il suffit de nous envoyer un message sur notre page Lala&Chîn en précisant la taille souhaitée et les adjectifs, couleurs et imprimés qui vous correspondent. Une fois que la pochette est prête on livre sur Paris ou on envoie la pochette chez vous !

10321612_359075304260266_7440441537810586757_o

Le site Lala&Chîn sera en ligne pour 2015 avec une partie eshop ou l’on pourra acheter des pochettes déjà prêtes et une partie ou l’on pourra personnaliser sa pochette un peu comme sur NikeiD.

10626523_600230723423258_4842032724828692780_n

 

Et si nous faisions place maintenant à la graffiti-artist et illustratrice Lalasaïdko, à l’univers acidulé, coloré, fun et j’ajouterais même kawaï.
As-tu pensé à faire une exposition ?

Je suis une grande fan de BD et surtout de manga. J’ai découvert tout cet univers à 7 ans avec “Mon voisin Totoro” et “Sakura” qui m’ont énormément inspiré. J’ai grandi avec les oeuvres de Hayao Miyazaki et je me suis vite reconnue dans ses personnages comme Chihiro ou Mei, impatientes et capricieuses mais gentilles, qui grandissent grâce à des aventures fantastiques que j’aurais beaucoup aimé vivre à l’époque. On retrouve beaucoup de ces codes Kawaii et ces inspirations japonaises dans mes illustrations, ma cuisine ou autres créations.

Pour ce qui est de mes inspirations actuelles, je regarde et lis des choses un peu plus dark ou futuristes. J’aime beaucoup les œuvres de Katsuhiro Ötomo (Akira, Freedom, Steamboy…) les dessins sont très beaux ou encore les films Berserk de Kentaro Miaru, l’histoire est ouf et je n’ai pas encore trouvé un manga dans le même style qui pourrait l’égaler.

En ce qui concerne les expos j’y pense. J’essaye de garder des choses que je ne déclare pas sur mes blogs. C’est difficile, mais ce ne sera pas pour toute suite, c’est sûr !

IMG_1345

Parle nous un peu de tes peintures. Tu respectes un thème particulier ou est ce tout sur le moment. Et je pense aussi à la Bubble Story et ses personnages.

J’ai quelques thèmes récurrents comme mes persos bubbles, très colorés et pop qui reflètent mon côté grand enfant qui ne veut pas grandir, ou mes tigres et dodo Dino qui se cachent dans la jungle urbaine. J’aime beaucoup raconter des histoires dans mes peintures. Après je peins surtout sur le moment et j’essaye d’évoluer dans mon style et de ne jamais faire la même chose deux fois !

IMG_6212

10606440_597730553673275_2025806240285261103_n

Et si on veut voir tes graffs sur les murs, tu nous conseilles quels lieux ? Je peux déjà citer la Cité de la Mode et du Design, ou encore à Vitry.

Vous pouvez retrouver mes peintures surtout dans le 13ème, à Ivry, à Vitry aux côtés de l’artiste Bebar et notamment à Marseille à La Friche belle de Mai ou dans le quartier du Panier ou encore à Helsinki.
J’ai aussi quelques commandes en projet sur Paris pour 2015 !

tumblr_nefhhi81aY1qe4t4do1_1280

Pour finir, que peut-on souhaiter à Lalasaïdko et Lala&Chin ?

Pleins de collabs, des voyages et des rencontres !

 

tumblr_nevd8bzURh1qe4t4do1_1280