pixel-merzouki

Ce week-end, Ninki s’est invité au dernier spectacle d’un chorégraphe lyonnais : Mourad Merzouki

Quelques mots, tout d’abord, sur l’artiste…

mourad-merzouki

Né à Lyon en 1973, Mourad Merzouki s’intéresse à la danse dès ses 15 ans, après avoir fait du cirque et des arts martiaux.

La culture hip-hop constitue une véritable source d’inspiration pour lui, il s’en empare et la retranscrit dans chacune de ses créations. Il transpose ainsi un art, né dans la rue, jusqu’à la scène.

C’est en 1996 qu’il fonde sa propre compagnie, Käfig (signifiant “la cage” en arabe et en allemand). Cela lui permet de développer librement son propre univers artistique, en relation avec son histoire. Il sera ensuite nommé Directeur du Centre Chorégraphique National de Créteil en 2009. Avec 23 spectacles créés en 18 ans, le chorégraphe réalise environ 150 représentations par an, à travers le monde.

pixel-merzouki

C’est sa dernière création que j’ai été voir vendredi dernier, à la Maison de la Danse : “Pixel”.

Pour la première fois, le chorégraphe d’origine lyonnaise s’est tourné vers le monde numérique, partant du constat que nous vivons constamment entourés d’écrans, qu’ils nous envahissent. C’est une rencontre avec Adrien Mondot et Claire Bardainne qui fait naître l’idée de ce projet chez Merzouki : l’envie de mêler danse et technologie, de les assembler jusqu’à rendre réalité et illusion indissociables. Le tout était de trouver le juste milieu entre les deux mondes, sans que l’un prenne le dessus sur l’autre.

pixel-merzouki

pixel-merzouki

pixel-merzouki

pixel-merzouki

pixel-merzouki

On observe donc les danseurs se déplacer dans un espace en 3 dimensions, évoluant au fil de leurs déplacements. Les projections accompagnent les mouvements, les contraignent, on assiste à un véritable jeu entre les danseurs et les projections, mais aussi entre les danseurs eux-mêmes.

pixel-merzouki

pixel-merzouki

pixel-merzouki

On est plongé dans l’univers de Merzouki dès les premières secondes de spectacle, les jeux de lumière, les sons, tout y est!

La culture hip-hop se mêle ici à un discours poétique, apporté par la bande-son et les projections. Les danseurs quant à eux se livrent à des acrobaties incroyables, et nous transportent dans un autre univers, nous font rêver.

Le chorégraphe nous offre une heure de poésie, de magie, de spectacle, en partageant son univers. “Pixel” est une création sublime, prenante, on ne peut que remercier Merzouki pour nous avoir offert cette création !

pixel-merzouki