Du hip-hop aux Jeux olympiques ?

Le breakdance se battra aussi pour les médailles : la science-fiction deviendra réalité à Paris en 2024

Le hip-hop, ou plutôt l'un de ses éléments et anciens piliers, a reçu le feu vert définitif pour les Jeux olympiques et sera présent sous les cinq anneaux dans moins de quatre ans.

La commission exécutive du Comité international olympique a officiellement accepté le breakdance au programme des médailles pour les Jeux de Paris 2024.

Le nom sera "breaking" et bien que nous devions encore attendre des informations sur les possibilités de qualification, nous fél icitons d'ores et déjà toute la communauté b-boy pour le fait que son activité de longue date ait porté ses fruits.

Espérons que tout sera traité correctement et avec sensibilité, avec suffisamment de respect pour l'un des éléments originaux du hip-hop, et que cela ne se transformera pas en un autre rassemblement de gymnastique...

En revanche, dans la ville qui a donné naissance au groupe Supreme NTM, il n'y aura plus de compétitions de 50 km de marche, de karaté, de baseball ou de softball, qui seront encore présentes à Tokyo l'été prochain.

Au total, 329 séries de médailles seront disputées au pays du coq gaulois, soit dix de moins qu'au pays du soleil levant. Pour de nombreux danseurs, il ne s'agit peut-être pas d'un accès à des eaux totalement inconnues - après tout, ils ont déjà participé à l'échappée sous cinq anneaux il y a deux ans aux Jeux olympiques de la jeunesse à Buenos Aires.