Kanchi

Nouveau membre de la structure Candy Groove, Kanchi est l’un des représentants du mouvement Bass music à Lyon. Il nous a accordé une interview afin d’en savoir un peu plus sur la naissance de son personnage, notamment sa double casquette de producteur/sound designer, et ses futurs projets avec sa nouvelle team.

 

Peux-tu te présenter en quelques mots : nombres d’années dans le circuit, combien de morceaux à ton actif, de remixes ?

Moi c’est Baptiste AKA Kanchi, j’ai 33 balais et mon aventure musicale a commencé au début des années 90 avec l’acquisition d’un Atari St qui m’a permis de découvrir très jeune des softwares pour faire du son. Après quelques bonnes années de geekage j’ai intégré le milieu des jeux vidéo pendant l’explosion des jeux “flash”. Puis j’ai lâché tout ça pour commencer à produire pour moi vers 2003 – 2004 et faire de la scène. J’ai dû faire une cinquantaine de tracks et je dois en avoir une bonne vingtaine qui attendent d’être finis.

Quels artistes t’inspirent ?

Mes premières claques en electro je les ai prise avec Prodigy, quand t’es ado et que tu écoutes Fat of the Land ça te marque forcément. Puis rapidement j’ai eu la chance de connaitre Amon Tobin (qui reste encore maintenant ma principale source d’inspiration ), Dj Krush, Aphex Twin. Ça m’a ouvert l’esprit sur les possibilités de mélanges du genre. C’était fou. Pour les artistes récents, je mange du Mr Carmack, Buku, Rage Logic, Akkord, Posij et Culprate que je trouve vraiment impressionnant.

Comment as-tu vu évoluer la scène Bass music en France depuis que tu en fais partie ?

J’aimerai bien retrouver le côté Live que proposait le début des années 2000, maintenant on a la majorité des artistes qui font des DJ Set, c’est cool hein, j’en fais aussi, mais c’est vrai que remettre un petit côté Punk à la scène Française, je trouverai ça plutôt cool.

Quels sont tes disques de chevet ? Quels sont tes morceaux incontournables en bass music ?

J’ai toujours “Kinky Attractive” de Robert le magnifique dans mon smartphone, ainsi que “Code 4019” de Krush. Bizarrement je n’écoute pas énormément de grosse Bass music chez moi, je passe déjà beaucoup de temps à en produire que mes disques de chevet sont plus abstract hiphop, plus downtempo. La comme ça si je dois sortir 3-4 morceaux incontournables actuels en Bass music, je dirais sans hésiter “No Rescue” de Tha Trickaz, “Salah” de Two fingers, “Choosing For You” d’I am Legion et “Rock Dem” de Carmack.

En tant qu’artiste d’un courant musical bien défini, n’as-tu pas peur que les gens voient ta musique seulement comme une tendance ?

Non du tout, la Bass music ça veut tout et rien dire. Ça englobe tellement de genre qu’il faut être capable de se risquer sur des styles nouveaux. D’ailleurs la tendance est à la techno, j’en suis loin.

Dirais-tu que les meilleurs producteurs de Bass Music sont anglais ?

Ils sont au top clairement, mais les hollandais sont quand même pas mal depuis quelques années.

Comment décrirais-tu ton évolution musicale ?

Un beau bordel, vu que j’ai commencé la musique dans un registre un peu particulier (jeu vidéo), j’ai mis un peu de temps a me trouver. Maintenant depuis quelques années je suis compositeur / sound designer dans l’audiovisuel et le cinéma en marge de Kanchi, cela m’a obligé à revoir toute ma façon de travailler. Du coup je m’amuse vraiment à intégrer mes notions d’illustration sonore dans mes tracks, sinon ça m’emmerde. En ce moment mes compos sont plus calmes que ce que j’ai pu faire avant, ça doit être l’âge.

Quels sont tes futurs projets ?

J’ai intégré le roaster de Candy Groove sur Lyon avec qui on va faire un EP future bass et un clip a la rentrée 2016. Un mini-album en hommage à Hot Line Miami suivra dans le courant de l’année. Et je compte bien faire de la collab avec d’autres artistes comme Bor & Mar, Pckrz du label ou encore Comix Del Biagio ou Mudface, des gars qui se sont installés récemment à Lyon, ce serait une riche idée. Dans tous les cas j’ai envie d’explorer de nouvelles choses et faire évoluer mon style.

Plus de Kanchi ?

Vous pouvez me suivre sur Soundcloud et Facebook.

TRACKLIST

Ugh – Mr Carmack
No Roof – Madbliss
Cult – Woolymammoth
Lonely fucking Samurai – Mr Carmack
My life hurt – Alasen
Bang – Mr Carmack
5 Click – Flexfab
Boat – Glissen
Into the digital abyss – G Jones
Do You – Troyboi
Jenga ft City tucker – Big Makk
Gellaitry groove ( William Crooks remix ) – Swindail
Floki – Kanchi
Pixel – G Jones
Push – Tsurada
Impala – Unknow Artist
Smurf – Two Fingers
Sweden – Two Fingers
Walkin – Mr Carmack