Après Bozar, le travail de l’artiste américain Keith Haring (1958-1990) continue de voyager pour faire une escale à Lyon jusqu’au 29 août. C’est dans les années 80 que l’artiste connaît un réel succès dans les rues de New York où son art, reconnaissable, y apparaît comme une contre-culture, à une heure où les artistes de son époque pratiquent « l’art du réel ». Aux côtés de ses amis Andy Wharhol et Jean-Michel Basquiat, l’artiste développe des motifs iconiques pour lesquels on le reconnaît : chiens aboyeurs, bébés rampants et soucoupes volantes. Inspiré par le Bad Painting et soucieux de toucher un large public, Haring diffuse son art à travers son Pop Shop, les espaces urbains et les métros. C’est une nouvelle fois, comme à son époque, que son travail est exposé à travers des affiches, des sérigraphies et des collectors pour que chacun puisse s’envoler à travers lui, du voyage dans l’espace, au hip-hop et aux jeux vidéo.

Accès 

SM’ART IMMOBILIER

5 quai Fulchiron, Lyon 69005

Métro A, D Bellecour 

10h-12h/ 14h-19h

Entrée gratuite