La métropole lyonnaise accueillera du 1er au 17 mai 2020, la seconde édition du festival Peinture Fraiche où plus de 50 artistes street art français et internationaux exerceront leur art.

Fort du succès rencontré lors de sa première édition en 2019, l’équipe du Peinture Fraiche Festival en collaboration avec la mairie de Lyon, accueillera des milliers de festivaliers durant 15 jours de festivités ultras colorées. La première édition avait séduit plus de 37 000 festivaliers durant 10 jours et avait été une grande réussite. Cette année les organisateurs ont en conséquence augmenté les périodes de festivités et attendent plusieurs milliers de personnes.

Le street art est une forme d’art pluridisciplinaire qui comprend bien entendu le graffiti, mais également des pochoirs, du live painting, de la fresque gigantesque, du numérique… Art polyvalent, le street art comprend toutes formes et toutes couleurs. Au programme du festival : performances de peinture et sculpture en live, exposition de fresques peintes, des conférences, ateliers pour tous, diverses animations, quelques soirées en mode « afterwork », une boutique et une librairie éphémère avec dédicace d’auteur.

Le street art étant contemporain, vivant et valorisant toute ville dynamique perméable à la culture et consciente de l’enjeu prédominant d’un urbanisme novateur, la ville a décidée de promouvoir de nouveau cette forme d’art. Précurseur en la matière, la ville possédait déjà des murs peints : le mur des Lyonnais à la Croix-Rousse date de 1987, ceux du musée urbain Tony Garnier de 1989, la fresque de Joost Swarte en 1984… Ce savoir-faire s’était peu à peu évanoui dans la ville, jusqu’à récemment où certains acteurs locaux de cet art lui ont insufflé une nouvelle dynamique dans la capitale des Gaules. Le Festival Peinture Fraiche n’est que la suite logique de cet essor artistique et place Lyon au cœur du street art sur la scène internationale.

En harmonie avec la ligne directrice du festival, le lieu est identique à l’année dernière et se situera au sein de la ville de Lyon, avec un centre névralgique dans le 7e arrondissement : la Halle Debourg, au 45 avenue Debourg.

Mise à disposition par la métropole, la Halle Debourg est un ancien entrepôt de fret-triage et un site central imprégné du patrimoine industriel qui correspond parfaitement à l’identité du festival. L’accès en transports en commun se fait avec le tram T1 arrêt Debourg ou le métro B arrêt Debourg.

Les préventes sont disponibles sur leur site en ligne et sont au prix de 5 euros la journée ou 15 euros le pass valable toute la durée du festival.

N’oubliez pas en mai d’aller admirer de nouvelles œuvres et de faire le plein de couleurs !