big syke-ninkasi

Lyon, capitale française de la West Coast ?

Ce n’est pas la foule du concert de Big Syke, WC, et DJ AK qui démentiront !

En effet, c’est deux grosses pointures du Rap West Coast qui étaient présents ce Jeudi Soir au Ninkasi

Big Syke ami de 2PAC, fut un membre du groupe Thug Life. Il fait maintenant parti du groupe Outlawz sous le pseudo de «Mussolini» et appartient au label G- Unit West.

WC (prononcé DUB C) est connu pour être l’un des membres du trio de la Westside Connection avec Ice Cube et Mack 10.

Pour accompagner les deux rappeurs, DJ AK du label Gangsta Zone Recordz, référent francais de la G-funk, et son groupe Supertronix.

Pour l’occasion, le public Lyonnais était au rendez-vous. Casquettes L.A , baggy, t-shirt taille XXL.

On sent un public de connaisseurs.

En première partie, Dj AK chauffe la salle avec son groupe Supertronix. Sons funky, basses, choristes, l’ambiance prend place, un nuage de fumée commence à apparaître.

DJAK-Supertronix

djak

Une demie-heure plus tard, on entend la voix typique de Big Syke. Le rappeur arrive, la foule se rapproche de la scène. Certains voulaient du lourd , ils vont être servis.

Il commence avec “How Long Will They Mourn Me”, morceau du groupe Thug Life qu’il interprétait avec 2Pac et Nate Dogg entre autres.

Pour les refrains, 3 choristes en live.

Le public est réceptif, certains dansent, d’autres écoutent en fermant les yeux. On est revenu 20 ans en arrière et on apprécie.

Big Syke déchaîne la foule lorsqu’il lance un «I love Lyon»

La plupart des morceaux sont ceux du groupe Thug life. On reconnaît le célèbre “All Eyez On Me” et on chante avec lui.

Il termine avec “Check Out Time”, la musique s’arrête, les lumières s’allument. C’est l’entracte.

scenevide

La moitié de la salle se retrouve dehors à fumer des clopes, je vois passer une femme enceinte, il aura de bonnes références le petit !

Le temps de boire un verre , le concert a repris.

WC monte sur scène et annonce la couleur dès les premières secondes ! Ce soir c’est West Coast et Gangsta Rap !

WC

Il commence par “Day Trippin”, morceau d’habitude interprété avec Mr Short Khop.

Le public est bouillant.

[vsw id=”6WFSybfWS40″ source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

Un mec monte sur la scène et entame quelques pas de C-Walk.

WC se prend au jeu et invite d’autres personnes à monter pour un battle.

En un éclair, c’est le quart de la salle qui se retrouve à danser autour de l’artiste qui continue son show autour de la foule. La sécurité ne sait pas trop comment gérer mais niveau ambiance c’est pour moi du jamais vu. C’est simple, si j’avais su danser je serai monté !

Certains prennent des photos avec Dub-C, d’autres dansent ou fument avec lui. L’ambiance est conviviale.

Les danseurs en herbe ont vécu leur quart d’heure de gloire.

Le concert reprend de plus belle avec les premières notes de “Gangsta Nation” , il ne manque plus que Nate Dogg (R.I.P.). Le public reprend les paroles tout en faisant le signe de la West Coast.

westside-ninkasi

WC enchaîne avec “The Streets” (Feat Snoop et Nate Dogg).

C’est bien un membre de la Westside Connection qui est présent ce soir !

Il invite Big Syke à venir rapper avec lui.

Ensuite, on ne sait plus trop ce qu’il se passe, ils partent sans dire aurevoir, la musique continue quelques minutes et les lumières se rallument.

Petite déception de la soirée, l’ambiance retombe rapidement malgré le rappel de quelques fans.

On ne leur en veux pas, ils ont mis le feu, et un put*** d’after les attend sûrement quelque part ! On irait bien avec eux d’ailleurs.

Je rentre chez moi sans baggy, sans casquettes, mais avec une âme West Coast !

Ce soir au Kao en tout cas, on peut dire que le Gangsta rap n’est pas mort !