BirdyKids-lyon

Depuis plusieurs années maintenant, la ville de Lyon est envahie par une myriade d’oiseaux multicolores. Intrigués par ce phénomène street art lyonnais, nous avons voulu en savoir plus.

Derrière ces oiseaux enfantins se cachent en réalité deux Parisiens et un Lyonnais associés depuis environ 5 ans. Pourquoi ‘Birdy Kids’ ? car le public le plus sensible à leur art était les enfants. Un crew qui bouleverse les codes de l’art urbain en proposant des techniques inédites: collage, espace d’expression non commun, travail nocturne.

Un projet couronné de succès qui fait désormais partie de la 12ème biennale de Lyon. En effet, le collectif s’est associé à ATC groupe pour la création d’une oeuvre imposante, colorée et majestueuse.

totem-birdykids

https://www.youtube.com/watch?v=3uCXVhbtoUo

Interview d’une équipe dont on a pas fini de parler.

1. Comment présenter votre travail à des novices ?

Birdy Kids c’est trois mecs, Gautier, Stephane et Guillaume réunit autour d’une envie on ne peut plus simple: envahir le monde d’oiseaux multicolores. Conserver un style propre et efficace a la portée de tous. Rester ludique et surtout éviter de soûler les gens avec des messages pseudo humaniste.

2. Quelles sont vos influences ?

C’est difficile, même impossible de ne pas être influencé mais c’est quelque chose que nous essayons d’éviter. On essaie d’avancer avec notre propre style. Il y a bien sûr beaucoup d’artistes que nous apprécions mais en conservant toutefois une certaine distance.

3. Comment choisissez-vous vos spots ?

Souvent dans des quartiers où les autres artistes sont moins présents. Si c’est pour défoncer Croix-Rousse comme tout le monde ce n’est pas la peine. Une belle affiche 3X3m rue de la République, c’est quand même plus cool

4. En étant exposés à l’hôtel de ville et présents à la Biennale, peut-on encore parler de street art ?

Parler de street art, de graffiti, de muralisme ou d’art contemporain, ce n’est pas notre problème. Les gens adorent mettre des étiquettes obsolètes sur tout ce qui bouge mais il y a une chose qui est sûre, c’est que lorsque tu passes une nuit sur deux dans la rue tout au long de l’année tu n’as pas à rougir quand tu fais une expo, que ce soit pour la biennale ou dans l’hôtel de ville de Lyon.

5. Quel est le lien entre la rue et l’art pour vous ?

Le nombre de vu!!! La rue ou comment toucher un maximum de gens? C’est aussi simple que ça.

6. Quelles sont les techniques du collage ?

Pour nous c’est assez simple, peinture à la bombe sur nappe en papier, colle à papier peint. Finalement le plus dur chaque nuit, cela reste les leçons de morale à 2 balles des fonctionnaires de police en manque de câlins.

7. Qui fait quoi dans le groupe ?

Tout le monde touche à tout. Gaffiti, sérigraphie, infographie, pièce en volumes,photos, vidéos etc…C’est la force de notre équipe !!

8. Quels projets à l’avenir ?

Attention scoop… une expo à lyon début 2014 avant de repartir à l’étranger.

Nuit-birdykids

Collage-birdykids

Birdykids-pheriph

Si toi aussi tu es fan de l’univers Birdy Kids, tu peux te procurer tee-shirts et sweat à capuche au 81Store (21 rue des Capucins. Lyon 1er).