2pac

En ce 16 juin 2013, Tupac Amaru Shakur aurait eu 42 ans. Même si il nous a quitté trop tôt, le rappeur restera à jamais une légende.

Pour célébrer sa vie, écoute la sélection des quelques morceaux choisis par moi-même, histoire de mettre à l’honneur l’un des plus grand esprit du Hip-Hop.

“To Live And Die In LA”  :

[vsw id=”_m3B060jo_o” source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

De Venice Beach à la vallé de San Gabriel, Tupac aimait la cité des anges et Los Angeles l’aimait. To Live And Die In LA est un hommage, une lettre d’amour à cette ville qu’il aime, qu’il considère comme sa maison. Cette piste est le rayon de soleil de l’album sombre Killuminati.

“Keep Ya Head Up” :

[vsw id=”HfXwmDGJAB8″ source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

Avec des morceaux comme “Brenda Got’s A Baby” et “Dear Mama”, Tupac avait un talent pour créer, et revendiquer la place de la femme dans la société.

“Changes” :

[vsw id=”7myktbSTWKY” source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

Sûrement un des morceaux les plus connues de tous, à la fois un succès commercial et un appel au changement. “Changes” traite de l’injustice sociale et de la pauvreté, même si certaines lignes ne sont plus d’actualité comme “We ain’t ready to see a Black President”. Son message reste efficace et intemporelle, un peu comme “Man In The Mirror” de Michael Jackson.

“Runnin’ (Diying to Live)” :

[vsw id=”xuhH1UeVscc” source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

Tupac et Biggie avait à l’origine enregistré un morceau en 1994 qui s’appelait “Runnin From tha Police”, en featuring avec d’autres rappeurs. Un des rares morceaux réunissant les deux rappeurs. En 2003, Eminem produit un remix largement plus connu, et différent de l’original. L’association des deux amis devenus rivaux, nous rappelle la perte immense qu’a connu le Hip-Hop, une perte pour l’art.

“Dear Mama” :

[vsw id=”Mb1ZvUDvLDY” source=”youtube” width=”600″ height=”350″ autoplay=”no”]

Dear Mama est un morceau essentiel du récit de Tupac, une ode à la femme qui lui a donné la vie : Afeni Shakur. Ce chef-d’oeuve méticuleusement conçu, est un hommage à la fois à sa mère, et à toutes les mères qui luttent pour maintenir leurs familles loin des dangers de la société. Comme Snoop Dogg l’a déclaré “Shakur est allé à l’intérieur”. Une chose que d’autres rappeurs sont incapables de faire, et c’est ce qui le rendait différent.

Rest in Peace.

“When I die, I wanna be a living legend…” – Tupac Amaru Shakur (No More Pain)

NastyM.