Le printemps pointe déjà le bout de son nez : les rayons du soleil effleurent nos visages, les vestes s’ouvrent et les parcs se remplissent… Pour accompagner ce retour des beaux-jours, rien de tel que la musique de Vannye. L’artiste lyonnaise, à la fois auteure/interprète et productrice, pratique une Soul-RnB moderne bourrée d’influences. En l’espace d’un an, elle a déjà sorti deux EP et plusieurs singles. De quoi se délecter pour sublimer ces belles journées.

La couleur de ses morceaux est résolument chaude, à l’image de son premier EP, LOV, clairement né pour réchauffer les coeurs et les corps…. Dès l‘introduction, où elle remercie ceux qui lui sont chers, on perçoit quelques traits de sa personnalité. Avec simplicité et spontanéité, elle lâche quelques phrases pleines de légèreté, à l’écoute desquelles on esquisse un sourire. Sincérité, humour, reconnaissance et autodérision marquent cette introduction qui met l’auditeur dans les meilleures conditions pour débuter l’écoute. Si elle s’exprime principalement à travers la langue de Shakespeare sur cet EP, la jeune artiste a invité trois rappeurs qui font honneur à celle de Molière. Sa fusion musicale traverse plusieurs styles musicaux avec de la House sur Feelings ou du Hip-Hop sur Sympathy for sorrow. Avec sa voix légère et suave, elle est capable de formuler des mélodies touchantes et de poser un flow rappé. Les instrumentales réalisées par Vannye sont chaleureuses et harmonieuses, à l’image de Lov Song et sa ligne de basse enivrante.

Bien que l’aisance vocale de Vannye semble être sa principale force, à l’écoute de ses productions, on se rend compte qu’elle est tout autant talentueuse quand il s’agit de composer. Loin d’être enfermée dans une recette, elle apporte de la variété à chacun de ses morceaux. Que ce soit dans l’utilisation des batteries ou dans les touches mélodiques qu’elle apporte à sa soul-Rnb. DIGITAL, son second EP, accueille notamment des vibes jazzy sur le morceau Le Cigare ou même une sorte d’électro ambient progressif sur Ma Faute. En réalité, beaucoup d’influences s’imbriquent car sur ce même morceau, la batterie est plutôt trap. Comme sur le morceau Ex dont l’univers, planant et lyrique, se rapproche de la dream pop pratiquée par Lana Del Rey. Autant dire que le spectre musical de Vannye semble immense et se découvre un peu plus au fil des sons. Comme le prouve son dernier single en date, Jet pv, doté d’un beat grime sur lequel elle pose sa voix teintée d’autotune. Une fois de plus elle surprend tout en continuant de proposer une musique qui transmet des émotions.

Sur DIGITAL, Vannye a opté pour un retour à la langue française avec une intro dans la lignée de LOV. En supprimant la barrière de la langue, les non anglophones peuvent se sentir encore plus proches de sa musique. Qu’elle parle d’amour, qu’elle expose quelques doutes existentiels ou qu’elle rende hommage aux Filles à la plage, Vannye possède un ton sincère et spontané qui apporte beaucoup de légèreté sans être fade.

La musique de Vannye est rêveuse et pleine de sensibilité. Elle saura ravir ceux qui n’aiment pas le rap, autant que ceux qui le chérissent. De l’écriture à l’interprétation, en passant par la production, elle maîtrise chaque domaine en apportant de l’originalité. Entre héritage et innovation, sa musique est une fusion rafraîchissante et riche en arômes. Difficile de ne pas adhérer… En même temps, qui n’aime pas la vanille ?