Image-1-300x276
Nike ou Adidas ? Dilemme.

En observant bien, ces deux mastodontes se sont véritablement imposé comme les Michael Jackson de la sneakers ne laissant aux autres que la possibilité de collaborer avec Rihanna pour exister (C’est écrit avec amour t’inquiètes Puma !). Aujourd’hui choisir entre les deux revient à choisir entre Pepsi ou Coca, KFC ou Burger King, H&M ou Zara, Evian ou Cristalline, Pop corn Sucré ou Salé, Nas ou Jay Z…

Toute une réflexion méthodiquement recherchée et poussée dans le retranchement philosophique à la Jean-Jacques Rousseau tourne autour de ces paires de baskets.

Plutôt Nike ? Tendance à suivre la mode, street wear credibility, inspiration ricaine. Le profil psychologique se corse suivant les modèles. Air Force One ? Assurément il y a du Nekfeu sur son Ipod. Air Max ? Old school hashtag vrais reconnaissent vrais. Jordan ? dans le mouv’ gangsta rap pas vraiment westcoast. Tuned 1 ? CAP Salade Tomate Oignon.

FL14_nov_niketn1glide1

Plutôt Adidas ? Petit air de hipster hype à vélo. Stan Smith ? 356 abonnés sur Instagram. Superstar ? 445. A scratch ? Boit du thé vert sans gluten le matin pour la healthy life. Zx Flux ? Jean Michelle de la street amoureux des Feiyue au collège.

Adidas-ZX-Flux-Homme-Feyamagic-Offer-138

Un combat de coqs se crée autour des porteurs de ces marques. Le lieu de l’affrontement: le métro ! Regard de travers, Tchip mal placé, bousculement stratégiquement calculé, des techniques de Kung Fu venue du fin fond du trou néant de l’univers, ou des scènes de baston de Scarface au choix. Chacun défendant bec et ongles ses croyances en Sa Sainteté sneakers. C’est le Bronx mon frère !

…Mais en écrivant ces quelques lignes, force est de constater qu’au 21ème siècle nos débats sont en bouilli de carton mâché même pas recyclé. Il serait temps d’œuvrer pour un rassemblement des passionnés de basket non? Au final Bœuf ou Poulet, c’est surtout comme vous voulez. Aristote.

 

Image 2