Reporté à cause du confinement, l’évènement musical international qui aurait dû se tenir le 18 avril est finalement reporté sur 4 dates pour ravir les collectionneurs de vinyles. 

Tout droit venu des États-Unis, puis repris dans différents pays d’Europe, le « Record Store Day », apparu en 2011 en France sous le nom de « Disquaire Day », est une journée annuelle de promotion organisée par les disquaires indépendants dans le but de créer de l’affluence dans leurs boutiques. Créé suite à l’augmentation de la concurrence avec la grande distribution et le téléchargent en ligne, cet évènement permet aux magasins de musique d’attirer une large clientèle en proposant des disques et vinyles en édition limitée, des rééditions collectors, ou même des avant-premières. 

Pour la première fois depuis sa création cette journée habituellement organisée le troisième samedi du mois d’avril s’étalera sur 4 dates, soit les samedis 20 juin, 29 août, 26 septembre et 24 octobre, afin de limiter au maximum l’afflux de personnes. Alors que la liste des points de vente est disponible sur le site internet de « Disquaire Day », on y retrouve de nombreux shops lyonnais comme l’incontournable « Sofa Records », spécialiste du vinyle depuis 2000 avec plus de 10 000 disques neufs et d’occasion, mais également « Original Watts » avec son univers entre BD et vinyles, « Dangerhouse » un des plus anciens disquaires indé de Lyon, ou encore « Tiki Vinyl ».

Bien que l’évènement soit réparti sur 4 dates, il faudra tout de même surement batailler pour obtenir certaines pépites du rap français telles que le vinyle « Paname City Rappin’ » de Dee Nasty, pionnier du hip-hop dans l’hexagone, accompagné d’un CD bonus comprenant les titres de l’album ainsi que des morceaux inédits. On pourra également retrouver l’une des révélations rap de cette année, James The Prophet avec son premier projet « Summer Archives » ou encore le rappeur originaire de Lyon Jorrdee et son projet intitulé « B.O.D » regroupant 10 morceaux enregistrés entre 2014 et 2019, dévoilés uniquement sur internet, afin de leur donner une seconde vie.

De notre côté nous espérons vous y retrouver samedi pour shopper des vinyles collectors et soutenir les magasins indépendants de notre métropole.