biennale-danse-lyonCe week-end, l’Amphithéâtre de l’Opéra accueillait différents groupes de jeunes danseurs dans le cadre de la «Battle des Enfants». Animé par un des membres du Pockemon Crew, le show était aussi prenant que les battles de «Sexy Dance», autant dire que l’ambiance était de la partie ! Passion, énergie, technique et bonne humeur étaient au rendez-vous pour une après-midi de pur plaisir. Parmi les membres du jury, Dominique Hervieu (Directrice artistique de la Biennale), Riyad Fghani des Pockemon Crew. La finale a été remportée avec succès par les Tribal Kidz, qui se sont opposés au So Unikid.

Un aperçu en images de ce super spectacle.

biennale-danse-lyon

biennale-danse-lyon

biennale-danse-lyon

biennale-danse-lyon

Pour continuer sur cette lancée, un second spectacle a ensuite été proposé au public, sur la place des Terreaux. Les places ayant été très restreintes à l’Amphithéâtre (où NinkiMag a tout de même réussi à rentrer), tout le monde a ainsi pu profiter en direct d’une démonstration de hip-hop par les Pockemon Crew, accompagnés des Red Bull BC One All Stars. Le tout suivi d’un cours de danse, animé par un des danseurs du Pockemon Crew, où chacun a pu se sentir dans la peau d’un vrai street dancer. La place Terreaux était «The place to be» pour ce samedi après-midi, accueillant tout le monde en musique et en mouvement!

biennale-danse-lyon

biennale-danse-lyon

biennale-danse-lyon