Alors que les manifestations continuent aux États-Unis pour exiger que justice soit rendue après la mort de George Floyd, et que celles-ci aient également gagné la France, l’industrie musicale a lancé le mouvement « Blackout Tuesday » afin de consacrer cette journée à la lutte contre les injustices et les discriminations. 

Cette initiative a été lancée par deux femmes noires travaillant dans l’industrie musicale : Brianna Agyemang (de l’agence de management Platoon) et Jamila Thomas (salariée du label Atlantic Records), en utilisant l’hashtag « #TheShowMustBePaused ». Elle a pour but de faire comprendre aux grandes organisations du monde de la musique l’important rôle qu’a joué la communauté noire dans leur succès.

Ainsi, pendant 24h les entreprises musicales américaines vont cesser leurs activités pour manifester leur soutien aux protestations contre les violences policières visant les Africains-Américains aux États-Unis, mais également pour revoir l’égalité entre leurs salariés. « Ce n’est pas un jour de congé, c’est un jour pour réfléchir et trouver des pistes pour avancer vers la solidarité. » a précisé Columbia Records lors d’un communiqué. 

Il est plus important que jamais de rester informé, de s’éduquer, mais aussi d’utiliser nos plateformes pour faire passer un message d’égalité et ne pas rester passif. Vous trouverez ici un lien comportant des informations utiles concernant des pétitions ou des sites de renseignements. 

#BLACKLIVESMATTER