Il y a à peine une semaine, Vald affrontait un autre grand professionnel du bon mot et de la dérision parfois dérisoire, en répondant à l’invitation d’Ardisson dans ‘Salut les terriens’. Un court échange donnant un drôle de spectacle, qui n’aura certainement pas servi à grand-chose, et certainement pas à parler de musique. Une sorte de battle de provocateurs, ne donnant au final que quelques moments de malaise, sans plus, liés aux remarques à côté de la plaque ou décalées de la part du présentateur. Mais revenons à ce qui est quand même le plus intéressant chez Vald, à savoir sa musique et son décor, sa mise en scène et son sens du spectacle typique de l’époque. Jamais en retard d’une mégadose, il vient de sortir une série de cinq clips, comme pour boucler l’aventure Agartha, album sorti au début de l’année. Valentin s’amuse à jouer avec son personnage, mettant en file pas moins de cinq sons issus de l’album: ‘Strip’, ‘Je t’aime’, ‘Totem’, ‘LDS’ et ‘Lezarman’. Jamais en retard d’une mise en abyme, ses plus fidèles adeptes relèveront de nombreux détails plus ou moins reptiliens ou justes malins : alors que dans cette vraie vie virtuelle, l’Aulnaysien précisait récemment qu’il ne s’abaisserait jamais à aller se produire pour l’anniversaire d’un fan, c’est justement ce qu’il fait dans le visuel de ‘LDS’. On y voit aussi de chouettes moments d’amitié, avec son compère Suikon Blaz AD, et pour Vald, ça veut dire beaucoup. En somme, une belle réussite que ce court-métrage, que l’on doit à KUB & CHRISTO. Le tout devrait certainement ponctuer l’aventure Agartha, avant qui sait, peut-être de nouvelles aventures toujours plus surprenantes et dissidentes.